Actualités Peugeot

Peugeot rend hommage au styliste Sergio Pininfarina, artisan d’une collaboration stylistique et commerciale réussie

  • 05/07/2012
  • Evénements
Peugeot rend hommage au styliste Sergio Pininfarina, artisan d’une collaboration stylistique et commerciale réussie
Le célèbre styliste italien Sergio Pininfarina est décédé mardi, à l'âge de 85 ans. Il était connu pour avoir dessiné des modèles mythiques de la Marque Peugeot. En 1951, Peugeot signe ses premiers contrats avec Pininfarina qui donne naissance à la 403 Berline. Cette première collaboration est suivie d'une longue liste de véhicules étudiés en commun.

Surnommé Pinin, signifiant en italien « le petit », Gian Batista Farina en fera son nom patronymique qui deviendra par la suite Pininfarina. Dès la fin des années 40, son fils Sergio (né en 1926), vient l'épauler dans l'entreprise familiale fondée en 1930 à Turin.

L'atelier de carrosserie s'est transformé en bureau de design en 1936 en se rapprochant de nombreux constructeurs.

La collaboration entre Peugeot et Pininfarina débute en 1951 et se concrétise par la 403 Berline et ses dérivés longs. Ce premier apport est suivi d'une longue liste de véhicules étudiés en commun : 404, 204 berline et break, 504 coupé et cabriolet, 104, 604, 505, 305, 205 cabriolet, 306 cabriolet et 406 coupé.

Sous l'impulsion de Sergio devenu Président de l'entreprise, au bureau de design vient s'ajouter une soufflerie et une chaîne de voiture. De celles-ci sortiront notamment : les coupés et cabriolets 404 et 504, ainsi que les cabriolets 205 et 306 et le coupé 406.

Toutes ces voitures portant la griffe du maitre carrossier italien restent des modèles mythiques au sein de la Marque Peugeot.

Des Concept cars illustrent également cette collaboration : la 104 Peugette, 205 Break, 504 Break Riviera, Nautilus.

Sergio Pininfarina a travaillé pour des marques prestigieuses, il avait l'art de ne jamais dénaturer l'objet et ainsi conserver l'identité du constructeur. Sous son crayon, une Peugeot était sublimée, mais restait une Peugeot.