Actualités Peugeot

PEUGEOT #KickItToBrazil : 10 000 arbres supplémentaires au sein du Puits de Carbone Forestier PEUGEOT-ONF en Amazonie

  • 07/05/2014
  • Actualités
Peugeot Kick it to Brazil ONF
PEUGEOT #KickItToBrazil : 10 000 arbres supplémentaires au sein du Puits de Carbone Forestier PEUGEOT-ONF en Amazonie

Après avoir traversé 20 pays, 5 continents en 60 jours, l’aventure du ballon globe-trotteur PEUGEOT a achevé, le 30 avril dernier, son fantastique périple au Brésil. Comme PEUGEOT s’y était engagé, une plantation additionnelle d’arbres va être réalisée au sein du projet de Puits de carbone PEUGEOT-ONF.

10 000 arbres supplémentaires réintroduits à la Fazenda Sao Nicolau, site du projet

Au début de l’aventure de #KickItToBrazil , l’engagement avait été pris par Automobiles PEUGEOT que chaque contact entre un fan et le ballon de football, fil conducteur de ce voyage inédit, conduirait à la plantation d’un arbre supplémentaire au sein du Puits de Carbone PEUGEOT-ONF en Amazonie.

Au total ce sont près de 10 000 rencontres qui se sont produites et qui donneront lieu à la plantation de 10 000  arbres supplémentaires à la Fazenda Sao Nicolau, au sein de l’Amazonie légale, dans l’Etat du Mato-Grosso.

Outre les 10 000 arbres complémentaires qui viendront rejoindre les 2 000 000 déjà réintroduits  au sein du Puits de carbone PEUGEOT- ONF en Amazonie (depuis 1999), à l’occasion  de la prochaine saison de plantation (à la saison des pluies entre octobre et mars), l’empreinte carbone du voyage, de 75 tonnes de CO2, sera totalement compensée par l’achat de crédits de carbone certifiés émis par le Puits de carbone PEUGEOT- ONF. Ces crédits de carbone seront intégralement utilisés dans le cadre de la finalité scientifique, écologique et socio-économique de ce dernier.

Une aventure internationale, sociale et solidaire

L’opération KickItToBrazil a été relayée chaque jour sur le site internet dédié et via les réseaux sociaux Facebook, Instagram et Twitter.

Ce voyage a été l’occasion pour PEUGEOT d’aller à la rencontre de populations du monde entier. Chaque jour, des photos et des vidéos relatant ces rencontres ont été postées. Passage au Sénégal ou sur la grande muraille de Chine, détour par Tokyo, passage au Stade Bonnal de Sochaux ou au Salon d’Alger, séance tatouage en Russie pour terminer en parapente sur les hauteurs de Rio de Janeiro. Toutes ces rencontres inédites ont fait l’objet d’une vidéo à chaque pays traversé.

Le Puits de Carbone PEUGEOT-ONF en un coup d’œil

  • Une contribution conséquente sur le long terme

o 10 millions d’euros : le budget initial du projet, financé à 100 % par PEUGEOT

o 400 000 euros : le budget annuel complémentaire cofinancé par PEUGEOT et l’ONF (depuis 2005) dont une partie significative sur la recherche

o 40 ans : la durée du projet (de 1998 à 2038)

  • La Fazenda Sao-Nicolau en chiffres

o 1999 : la date d’acquisition de la propriété

o 10 000 hectares : la surface de la propriété (équivalent à Paris intra-muros)

o 72 00 hectares, la surface de la forêt naturelle conservée dont 1 800 hectares de Réserve Privée du Patrimoine Naturel

o 1 000 hectares de forêts ripisylve

  • Un reboisement d’envergure avec une grande variété d’essences

o 1 800 hectares la surface de plantations (deux fois le bois de Vincennes en région parisienne)

o 2 millions d’arbres plantés

o Biodiversité: 50 essences plantées dont 49 natives et une exotique (le teck, Tectona grandis). Les essences natives les plus performantes sont Figueira Branca (ficus sp.), l’Aroeira (Astrium sp.), le Paneira (Chorisia speciosa)

  • Suivi du carbone

o 13tCO2/hectare/an depuis 1999 dont 110 000 tCO2 certifiés (protocole VCS)

o Une source de financement intégralement réinvestie dans le projet

o 5 ans : la périodicité du bilan carbone exhaustif de la plantation

  • Suivi de la biodiversité

o 500 espèces de faune recensées depuis 2001, dont une vingtaine en voie d’extinction (Ex : jaguar)

o 10 classes d’insectes dont les populations ont été estimées et suivies depuis 2001

  • Intégration locale

o 5 000 élèves du primaire accueillis dans le cadre des programmes d’éducation environnementale

o Plus de 150 étudiants représentant plus d’une dizaine d’institutions différentes accueillis pour des travaux de thèses universitaires

o Une soixantaine de projets de recherche ou d’études techniques réalisés sur la Fazenda

o Des appuis aux acteurs de la région (agroforesterie chez les petits agriculteurs et gestion durable des forêts)

Dernières news

  • 09/10/2014
  • Evénements