Actualités Peugeot

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT, la liberté augmentée

  • 27/02/2017
  • Actualités
PEUGEOT INSTINCT CONCEPT, la liberté augmentée

Qui n’a jamais rêvé d’une voiture qui procure une sérénité totale tout en maîtrisant son environnement ? D’une voiture qui nous comprenne, qui nous connaisse au point d’anticiper nos moindres désirs ? D’une voiture qui soit le prolongement de nous-mêmes ? D’une voiture qui efface toute rupture, qui rende tout fluide et évident ?

PEUGEOT se positionne sur ce sujet avec un mot d’ordre : liberté. Liberté de choisir son mode de conduite, ses sensations. Liberté de mouvement. Notre démonstration se nomme PEUGEOT INSTINCT CONCEPT.

 

Une PEUGEOT offre quelque chose de différent, une sensation en plus. Nos clients le confirment, le succès du nouveau PEUGEOT 3008 le démontre, et il en sera de même demain avec la voiture autonome. Cette sensation s'appelle liberté !

Jean-Philippe Imparato, directeur général de PEUGEOT

 

Samsung ARTIK™ Cloud établit une interaction facile et transparente entre les objets connectés et les services, peu importe pour l’utilisateur la technologie employée. PEUGEOT INSTINCT CONCEPT et SAMSUNG ARTIKTM Cloud font de notre vision de la voiture autonome une réalité.
Dr. Luc Julia, vice-président de l’innovation, Samsung Electronics

 

Designer une voiture autonome est un défi passionnant à relever. Il s’agit de réunir des contraires, une conduite active et un mode autonome avec un objectif : être toujours une source de plaisir, déclencher une émotion. PEUGEOT INSTINCT CONCEPT est le premier concept de voiture autonome à ne pas mettre de côté le plaisir automobile.

Gilles Vidal, directeur du Style PEUGEOT

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT, en synthèse

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT est conçu selon un mot d’ordre : liberté. Liberté de choisir son mode de conduite, liberté de mouvement, liberté par l’interconnexion. Ce concept répond aux envies comme aux besoins de son utilisateur.

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT matérialise le lien indéfectible unissant la marque à la notion de plaisir à travers l’expérience du véhicule autonome selon PEUGEOT.

 

La conduite autonome constitue la prochaine révolution automobile. Tous les constructeurs seront à même de mettre en œuvre cette technologie. La manière de la mettre en musique fera la différence entre les marques.

 

En première mondiale, une plateforme I.o.T[1] embarquée à bord d’une automobile est fonctionnelle. Il s’agit de la plateforme Samsung ARTIK Cloud qui intègre l’automobile au cloud de son utilisateur.

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT évolue en symbiose avec l’ensemble des objets connectés pour une nouvelle façon de vivre la mobilité. L’automobile intègre les données que son utilisateur souhaite partager avec elle, données issues des smartphone, montre connectée et  domotique.

Les activités quotidiennes se réalisent désormais sans rupture, dans un continuum. De la maison au travail en passant par les loisirs, PEUGEOT INSTINCT CONCEPT présente une nouvelle palette d’usages, en toute fluidité.

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT propose quatre modes de déplacement, deux de conduite (Drive Boost ou Drive Relax) et deux autonomes (Autonomous Sharp ou Autonomous Soft).

 

Le PEUGEOT Responsive i-Cockpit redéfinit l’habitacle pour correspondre aux usages générés par la conduite autonome. Les interfaces se configurent – avant, pendant et après l’usage – en fonction du mode de déplacement sélectionné et du profil utilisateur.

Le conducteur conserve en toutes circonstances la maîtrise de PEUGEOT INSTINCT CONCEPT. En mode Autonomous, il peut exécuter une commande, une manœuvre via le i-Device implanté sur la console centrale.

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT est un shooting brake au style intemporel. Des éléments aérodynamiques actifs signent cette silhouette d’une grande pureté.



[1] Internet of Things / Internet des Objets

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT, le meilleur de l’I.o.T

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT intègre pleinement la connectivité à l’automobile.

Les services et les objets connectés sont devenus des prolongements de nous-mêmes. PEUGEOT a décidé de les intégrer à ses voitures, de façon toujours plus simple et fluide, pour offrir à ses clients une expérience sereine, intense et inédite. Une expérience dans laquelle nos clients deviennent les véritables acteurs de leur mobilité en toute liberté de choix.

Aude Brille, responsable de la stratégie PEUGEOT

 

Pour PEUGEOT INSTINCT CONCEPT, nous nous sommes inspirés de la nature, de l’Homme en particulier. Celui-ci gagne en autonomie par l’apprentissage de son environnement. De la même manière, PEUGEOT INSTINCT CONCEPT s’appuie sur le deep learning, une méthode d’apprentissage pour établir le profil de son utilisateur. Pour cela, la plateforme I.o.T (Internet of Things) Samsung ARTIK Cloud connecte les objets de son quotidien et agrège les données. Celles-ci sont issues des montres connectées, des smartphones, des réseaux sociaux. La maison y contribue via la domotique – télévision connectée, streaming audio, Home Assistant - l’ordinateur, etc. La voiture est elle-même une source d’informations incomparable. Elle nous accompagne dans notre quotidien : trajets habituels, lieux favoris, habitudes de conduite …

PEUGEOT et Sentiance, entreprise de Data Science, traitent les données pour les rendre explicites et déterminer le profil de chacun. Cette analyse est dynamique et s’enrichit en permanence. Elle permet à PEUGEOT INSTINCT CONCEPT de se pré-configurer ou d’adapter son architecture pour répondre pleinement aux besoins et désirs de son utilisateur.

 

Lundi, 7h45

Vous partez pour votre rendez-vous de 8h30 quinze minutes plus tôt que d’habitude. Considérant le trafic routier et la météo, la navigation de la voiture et votre agenda se sont concertés. Ils vous ont proposé d’avancer votre départ de quinze minutes pour assurer votre ponctualité. A votre installation à bord de la voiture, le système Haute-Fidélité FOCAL reprend le titre de musique diffusé dans votre salon. Le démarrage du moteur provoque quant à lui le verrouillage de la porte de la maison.

 

Mardi, 21h

Votre niveau de fatigue est important après votre séance de sport. Informé par votre montre, PEUGEOT INSTINCT CONCEPT se configure de lui-même en mode Autonomous Soft. Vous pourrez ainsi vous reposer dès le trajet de retour. A l’approche de la maison, l’éclairage extérieur s’active pour illuminer votre place de stationnement.

 

Jeudi, 8h

Votre activité physique de la veille n’ayant pas été suffisante, la voiture vous propose de privilégier la marche en se garant à dix minutes à pied de votre bureau.

 

Vendredi, 14h

Pour vous rendre à votre rendez-vous, le trajet emprunte une autoroute et une départementale sinueuse. La première partie du parcours est couverte en mode Autonomous Sharp. Puis, connaissant le plaisir que vous éprouvez à une conduite dynamique, la voiture se configure d’elle-même en mode Drive Boost à l’entame de la route départementale.

 

Pour l’utilisateur, l’usage est d’une fluidité inconnue jusqu’alors. En effet, son environnement se met à son aide pour faciliter ses déplacements. La voiture prédispose les équipements : mode de conduite, réglage des interfaces et sièges, ambiance lumineuse, système HiFi, etc. Cependant, l’Homme demeure bien le décisionnaire, choisissant une conduite manuelle ou en s’en remettant à la voiture grâce au mode Autonomous.

Les quatre modes permettent une gestion particulièrement fine. Ainsi, Drive Boost est focalisé sur une conduite dynamique. Drive Relax fait intervenir les ADAS (Advanced Driving Assistance Systems) afin d’assister le conducteur. Il s’agit par exemple de la commutation automatique des projecteurs ou du régulateur de vitesse actif.

En mode autonome, Autonomous Soft privilégie le confort. En ce sens, les déplacements peuvent être un peu plus longs, propices au visionnage d’un film, à la lecture ou au repos. Enfin, le mode Autonomous Sharp optimise les temps de déplacement et adopte un comportement routier précis et efficace.

 

PEUGEOT Responsive i-Cockpit, une révolution partagée

 

Les concepts présentés jusqu’à aujourd’hui peuvent avoir forgé une image élitiste à la voiture autonome. Celle-ci serait dédiée au haut-de-gamme voire au seul conducteur. La vision PEUGEOT est radicalement différente. La conduite autonome doit bénéficier au plus grand nombre. Cela se traduit par une architecture intérieure adaptative et innovante, le Responsive i-Cockpit.

 

La voiture autonome ouvre un nouveau champ de créativité, amené par de nouveaux usages.

Avec PEUGEOT INSTINCT CONCEPT et le Responsive i-Cockpit, nous capitalisons sur ce qui fait le succès des derniers modèles de la marque. Nous créons de nouvelles façons d’éprouver du plaisir avec une automobile. Que ce soit par les interfaces, l’architecture, le style. Il n’est écrit nulle part qu’une voiture autonome doit être monotone à regarder et à vivre.

Matthias Hossann, responsable des concept cars PEUGEOT

 

L’environnement du conducteur dévoile une cinématique aérienne lors de la transition entre les modes Drive et Autonomous. Le volant compact et la lame supportant les toggle switches s’escamotent alors dans la planche de bord. Concomitamment, la pédale d’accélérateur s’efface dans le tablier.

Quel que soit le mode activé, le conducteur garde la maîtrise du véhicule. Si cela est une évidence en mode Drive, cette particularité du véhicule autonome PEUGEOT interpelle en mode Autonomous. Jouxtant l’écran de 9.7’’ disposé dans la console centrale, le i-Device permet de piloter des actions. Un seul geste suffit pour, par exemple, dépasser le véhicule suivi ou changer de typage Soft vers Sharp.

En mode Drive, le combiné holographique délivre les informations relatives à la conduite : vitesse du véhicule, répartition entre les deux énergies de la chaîne de traction PHEV, charge de la batterie ...  La rétrovision numérique alerte de la présence d’un véhicule dans l’angle mort.

En mode Autonomous, ces éléments accueillent de nouvelles informations, pertinentes car seule la notion de temps importe désormais. Sont ainsi portées à la connaissance de tous les passagers l’heure, la durée restante pour atteindre la destination, la progression dans le parcours en cours.

Chaque mode, chaque typage implique une ambiance embarquée différente. Outre les informations fournies, celle-ci est constituée du positionnement des sièges, de l’éclairage et de la sonorisation.

 

Le Responsive i-Cockpit place chaque passager dans un espace privilégié, individuel ceci même à bord d’un véhicule compact. Pour préserver l’espace dévolu à chacun, les sièges s’inspirent de l’aéronautique. Ils dissocient structures et zones de contact avec le corps – assise, dossier et appui-tête. Les premières, magnifiées par un travail de l’aluminium, sont désormais fixes. Les secondes restent quant à elles mobiles, pivotant autour de l’axe Y, transversal. L’occupant détermine à loisir le réglage propice à son activité : position allongée pour se reposer, redressée pour conduire ou intermédiaire pour visionner un film ou travailler.

Les passagers peuvent tous communiquer avec la voiture via un chatbot, un assistant personnel vocal donnant accès à une palette infinie de services. Des commandes exprimées de manière naturelle permettent, par exemple, de réserver une séance de cinéma, de réaliser un achat en ligne.

 

Les matériaux invitent à se réapproprier le temps ainsi libéré. Au sol, une fine couche de béton incite, par son contact soyeux, à se déchausser pour se détendre. Une maille 3D épouse et cale le corps. Elle habille les panneaux latéraux de la console centrale et de la contreporte, l’assise et le dossier des sièges. Pour le confort de la nuque, l’appui-tête se pare de cuir et d’une maille 3D souple.

 



Shooting brake, une silhouette intemporelle

 

Avec PEUGEOT INSTINCT CONCEPT, la voiture autonome devient un nouvel écosystème destiné au plus grand nombre. De plus, elle fait vibrer avec un style intemporel d’une grande pureté. Celle-ci est préservée par des innovations aérodynamiques.

 

Lorsqu’elle est en mouvement, une automobile déplace un volume d’air qui résiste à son avancement. De tout temps, les ingénieurs ont cherché à développer l’aérodynamisme afin de réduire la consommation et d’améliorer le confort des passagers. Demain, ce dernier point prendra encore plus d’importance. Avec la conduite autonome, les occupants d’une automobile vont s’adonner à de nouvelles activités à bord. Ils vont découvrir de nouveaux plaisirs.

 

Les proportions de  PEUGEOT INSTINCT CONCEPT puisent dans la grande tradition des maîtres carrossiers. Les lignes ciselées sont cintrées au plus près de la technique et des occupants. Le long capot suggère les 300 chevaux développés par la chaîne de traction PHEV. Les passages de roue au galbe généreux expriment la tenue de route et la puissance de cette quatre roues motrices.

La face avant présente un regard intensément expressif. Telle la pupille d’un œil, la lentille d’une caméra est disposée au centre de chaque projecteur LED. Cette optique visionne l’environnement du véhicule pour alimenter en informations les systèmes d’aide à la conduite. La calandre présente une perméabilité différente selon l’emplacement. Cette structure semi-creuse reçoit un Lion dont la base s’anime en blanc à l’enclenchement du mode Autonomous.

De part et d’autre des projecteurs, la signature lumineuse s’étire sur toute la hauteur du masque avant. De plus, elle se déploie à partir de 90 km/h avec un double objectif. Les deux guides de lumière sont reliés en partie inférieure par une lame, conférant un supplément d’appui sur le train avant.

D’autre part, ce mouvement dévoile une ouverture pour réduire la pression s’exerçant sur la carrosserie lors du déplacement du véhicule. L’air est alors prélevé en face avant et expulsé en surface des roues. Ce carénage virtuel des roues a pour effet d’annuler les interférences aérodynamiques avec les liaisons au sol en association à un travail des jantes à cinq branches. Réalisées en aluminium, elles sont parcourues de fines gorges qui contribuent à leur légèreté. Cette fonction aérodynamique est également présente en partie arrière. Le flux d’air est prélevé par une ouverture pratiquée au niveau de la ceinture de caisse dans la portière avant. Il est alors dirigé vers le diffuseur, surplombé des feux 3D unis par un bandeau lumineux.

En partie supérieure, le pavillon vitré s’abaisse au plus proche des passagers grâce à son profil bombé. Ce dessin est souligné par la teinte bleu profond, au vernis tri-couche, qui habille l’intégralité de la carrosserie.

 

Dans un futur proche, le plaisir automobile PEUGEOT sera double. Au dynamisme de la conduite s’ajoutera la reconquête du temps. Un temps pour soi, un temps libre, un temps de plaisir. PEUGEOT INSTINCT CONCEPT en est la démonstration.

Affichages : 2075
1

Qui n’a jamais rêvé d’une voiture qui procure une sérénité totale tout en maîtrisant son environnement ? D’une voiture qui nous comprenne, qui nous connaisse au point d’anticiper nos moindres désirs ? D’une voiture qui soit le prolongement de nous-mêmes ? D’une voiture qui efface toute rupture, qui rende tout fluide et évident ?

PEUGEOT se positionne sur ce sujet avec un mot d’ordre : liberté. Liberté de choisir son mode de conduite, ses sensations. Liberté de mouvement. Notre démonstration se nomme PEUGEOT INSTINCT CONCEPT.

 

Une PEUGEOT offre quelque chose de différent, une sensation en plus. Nos clients le confirment, le succès du nouveau PEUGEOT 3008 le démontre, et il en sera de même demain avec la voiture autonome. Cette sensation s'appelle liberté !

Jean-Philippe Imparato, directeur général de PEUGEOT

 

Samsung ARTIK™ Cloud établit une interaction facile et transparente entre les objets connectés et les services, peu importe pour l’utilisateur la technologie employée. PEUGEOT INSTINCT CONCEPT et SAMSUNG ARTIKTM Cloud font de notre vision de la voiture autonome une réalité.
Dr. Luc Julia, vice-président de l’innovation, Samsung Electronics

 

Designer une voiture autonome est un défi passionnant à relever. Il s’agit de réunir des contraires, une conduite active et un mode autonome avec un objectif : être toujours une source de plaisir, déclencher une émotion. PEUGEOT INSTINCT CONCEPT est le premier concept de voiture autonome à ne pas mettre de côté le plaisir automobile.

Gilles Vidal, directeur du Style PEUGEOT

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT, en synthèse

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT est conçu selon un mot d’ordre : liberté. Liberté de choisir son mode de conduite, liberté de mouvement, liberté par l’interconnexion. Ce concept répond aux envies comme aux besoins de son utilisateur.

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT matérialise le lien indéfectible unissant la marque à la notion de plaisir à travers l’expérience du véhicule autonome selon PEUGEOT.

 

La conduite autonome constitue la prochaine révolution automobile. Tous les constructeurs seront à même de mettre en œuvre cette technologie. La manière de la mettre en musique fera la différence entre les marques.

 

En première mondiale, une plateforme I.o.T[1] embarquée à bord d’une automobile est fonctionnelle. Il s’agit de la plateforme Samsung ARTIK Cloud qui intègre l’automobile au cloud de son utilisateur.

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT évolue en symbiose avec l’ensemble des objets connectés pour une nouvelle façon de vivre la mobilité. L’automobile intègre les données que son utilisateur souhaite partager avec elle, données issues des smartphone, montre connectée et  domotique.

Les activités quotidiennes se réalisent désormais sans rupture, dans un continuum. De la maison au travail en passant par les loisirs, PEUGEOT INSTINCT CONCEPT présente une nouvelle palette d’usages, en toute fluidité.

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT propose quatre modes de déplacement, deux de conduite (Drive Boost ou Drive Relax) et deux autonomes (Autonomous Sharp ou Autonomous Soft).

 

Le PEUGEOT Responsive i-Cockpit redéfinit l’habitacle pour correspondre aux usages générés par la conduite autonome. Les interfaces se configurent – avant, pendant et après l’usage – en fonction du mode de déplacement sélectionné et du profil utilisateur.

Le conducteur conserve en toutes circonstances la maîtrise de PEUGEOT INSTINCT CONCEPT. En mode Autonomous, il peut exécuter une commande, une manœuvre via le i-Device implanté sur la console centrale.

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT est un shooting brake au style intemporel. Des éléments aérodynamiques actifs signent cette silhouette d’une grande pureté.



[1] Internet of Things / Internet des Objets

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT, le meilleur de l’I.o.T

 

PEUGEOT INSTINCT CONCEPT intègre pleinement la connectivité à l’automobile.

Les services et les objets connectés sont devenus des prolongements de nous-mêmes. PEUGEOT a décidé de les intégrer à ses voitures, de façon toujours plus simple et fluide, pour offrir à ses clients une expérience sereine, intense et inédite. Une expérience dans laquelle nos clients deviennent les véritables acteurs de leur mobilité en toute liberté de choix.

Aude Brille, responsable de la stratégie PEUGEOT

 

Pour PEUGEOT INSTINCT CONCEPT, nous nous sommes inspirés de la nature, de l’Homme en particulier. Celui-ci gagne en autonomie par l’apprentissage de son environnement. De la même manière, PEUGEOT INSTINCT CONCEPT s’appuie sur le deep learning, une méthode d’apprentissage pour établir le profil de son utilisateur. Pour cela, la plateforme I.o.T (Internet of Things) Samsung ARTIK Cloud connecte les objets de son quotidien et agrège les données. Celles-ci sont issues des montres connectées, des smartphones, des réseaux sociaux. La maison y contribue via la domotique – télévision connectée, streaming audio, Home Assistant - l’ordinateur, etc. La voiture est elle-même une source d’informations incomparable. Elle nous accompagne dans notre quotidien : trajets habituels, lieux favoris, habitudes de conduite …

PEUGEOT et Sentiance, entreprise de Data Science, traitent les données pour les rendre explicites et déterminer le profil de chacun. Cette analyse est dynamique et s’enrichit en permanence. Elle permet à PEUGEOT INSTINCT CONCEPT de se pré-configurer ou d’adapter son architecture pour répondre pleinement aux besoins et désirs de son utilisateur.

 

Lundi, 7h45

Vous partez pour votre rendez-vous de 8h30 quinze minutes plus tôt que d’habitude. Considérant le trafic routier et la météo, la navigation de la voiture et votre agenda se sont concertés. Ils vous ont proposé d’avancer votre départ de quinze minutes pour assurer votre ponctualité. A votre installation à bord de la voiture, le système Haute-Fidélité FOCAL reprend le titre de musique diffusé dans votre salon. Le démarrage du moteur provoque quant à lui le verrouillage de la porte de la maison.

 

Mardi, 21h

Votre niveau de fatigue est important après votre séance de sport. Informé par votre montre, PEUGEOT INSTINCT CONCEPT se configure de lui-même en mode Autonomous Soft. Vous pourrez ainsi vous reposer dès le trajet de retour. A l’approche de la maison, l’éclairage extérieur s’active pour illuminer votre place de stationnement.

 

Jeudi, 8h

Votre activité physique de la veille n’ayant pas été suffisante, la voiture vous propose de privilégier la marche en se garant à dix minutes à pied de votre bureau.

 

Vendredi, 14h

Pour vous rendre à votre rendez-vous, le trajet emprunte une autoroute et une départementale sinueuse. La première partie du parcours est couverte en mode Autonomous Sharp. Puis, connaissant le plaisir que vous éprouvez à une conduite dynamique, la voiture se configure d’elle-même en mode Drive Boost à l’entame de la route départementale.

 

Pour l’utilisateur, l’usage est d’une fluidité inconnue jusqu’alors. En effet, son environnement se met à son aide pour faciliter ses déplacements. La voiture prédispose les équipements : mode de conduite, réglage des interfaces et sièges, ambiance lumineuse, système HiFi, etc. Cependant, l’Homme demeure bien le décisionnaire, choisissant une conduite manuelle ou en s’en remettant à la voiture grâce au mode Autonomous.

Les quatre modes permettent une gestion particulièrement fine. Ainsi, Drive Boost est focalisé sur une conduite dynamique. Drive Relax fait intervenir les ADAS (Advanced Driving Assistance Systems) afin d’assister le conducteur. Il s’agit par exemple de la commutation automatique des projecteurs ou du régulateur de vitesse actif.

En mode autonome, Autonomous Soft privilégie le confort. En ce sens, les déplacements peuvent être un peu plus longs, propices au visionnage d’un film, à la lecture ou au repos. Enfin, le mode Autonomous Sharp optimise les temps de déplacement et adopte un comportement routier précis et efficace.

 

PEUGEOT Responsive i-Cockpit, une révolution partagée

 

Les concepts présentés jusqu’à aujourd’hui peuvent avoir forgé une image élitiste à la voiture autonome. Celle-ci serait dédiée au haut-de-gamme voire au seul conducteur. La vision PEUGEOT est radicalement différente. La conduite autonome doit bénéficier au plus grand nombre. Cela se traduit par une architecture intérieure adaptative et innovante, le Responsive i-Cockpit.

 

La voiture autonome ouvre un nouveau champ de créativité, amené par de nouveaux usages.

Avec PEUGEOT INSTINCT CONCEPT et le Responsive i-Cockpit, nous capitalisons sur ce qui fait le succès des derniers modèles de la marque. Nous créons de nouvelles façons d’éprouver du plaisir avec une automobile. Que ce soit par les interfaces, l’architecture, le style. Il n’est écrit nulle part qu’une voiture autonome doit être monotone à regarder et à vivre.

Matthias Hossann, responsable des concept cars PEUGEOT

 

L’environnement du conducteur dévoile une cinématique aérienne lors de la transition entre les modes Drive et Autonomous. Le volant compact et la lame supportant les toggle switches s’escamotent alors dans la planche de bord. Concomitamment, la pédale d’accélérateur s’efface dans le tablier.

Quel que soit le mode activé, le conducteur garde la maîtrise du véhicule. Si cela est une évidence en mode Drive, cette particularité du véhicule autonome PEUGEOT interpelle en mode Autonomous. Jouxtant l’écran de 9.7’’ disposé dans la console centrale, le i-Device permet de piloter des actions. Un seul geste suffit pour, par exemple, dépasser le véhicule suivi ou changer de typage Soft vers Sharp.

En mode Drive, le combiné holographique délivre les informations relatives à la conduite : vitesse du véhicule, répartition entre les deux énergies de la chaîne de traction PHEV, charge de la batterie ...  La rétrovision numérique alerte de la présence d’un véhicule dans l’angle mort.

En mode Autonomous, ces éléments accueillent de nouvelles informations, pertinentes car seule la notion de temps importe désormais. Sont ainsi portées à la connaissance de tous les passagers l’heure, la durée restante pour atteindre la destination, la progression dans le parcours en cours.

Chaque mode, chaque typage implique une ambiance embarquée différente. Outre les informations fournies, celle-ci est constituée du positionnement des sièges, de l’éclairage et de la sonorisation.

 

Le Responsive i-Cockpit place chaque passager dans un espace privilégié, individuel ceci même à bord d’un véhicule compact. Pour préserver l’espace dévolu à chacun, les sièges s’inspirent de l’aéronautique. Ils dissocient structures et zones de contact avec le corps – assise, dossier et appui-tête. Les premières, magnifiées par un travail de l’aluminium, sont désormais fixes. Les secondes restent quant à elles mobiles, pivotant autour de l’axe Y, transversal. L’occupant détermine à loisir le réglage propice à son activité : position allongée pour se reposer, redressée pour conduire ou intermédiaire pour visionner un film ou travailler.

Les passagers peuvent tous communiquer avec la voiture via un chatbot, un assistant personnel vocal donnant accès à une palette infinie de services. Des commandes exprimées de manière naturelle permettent, par exemple, de réserver une séance de cinéma, de réaliser un achat en ligne.

 

Les matériaux invitent à se réapproprier le temps ainsi libéré. Au sol, une fine couche de béton incite, par son contact soyeux, à se déchausser pour se détendre. Une maille 3D épouse et cale le corps. Elle habille les panneaux latéraux de la console centrale et de la contreporte, l’assise et le dossier des sièges. Pour le confort de la nuque, l’appui-tête se pare de cuir et d’une maille 3D souple.

 



Shooting brake, une silhouette intemporelle

 

Avec PEUGEOT INSTINCT CONCEPT, la voiture autonome devient un nouvel écosystème destiné au plus grand nombre. De plus, elle fait vibrer avec un style intemporel d’une grande pureté. Celle-ci est préservée par des innovations aérodynamiques.

 

Lorsqu’elle est en mouvement, une automobile déplace un volume d’air qui résiste à son avancement. De tout temps, les ingénieurs ont cherché à développer l’aérodynamisme afin de réduire la consommation et d’améliorer le confort des passagers. Demain, ce dernier point prendra encore plus d’importance. Avec la conduite autonome, les occupants d’une automobile vont s’adonner à de nouvelles activités à bord. Ils vont découvrir de nouveaux plaisirs.

 

Les proportions de  PEUGEOT INSTINCT CONCEPT puisent dans la grande tradition des maîtres carrossiers. Les lignes ciselées sont cintrées au plus près de la technique et des occupants. Le long capot suggère les 300 chevaux développés par la chaîne de traction PHEV. Les passages de roue au galbe généreux expriment la tenue de route et la puissance de cette quatre roues motrices.

La face avant présente un regard intensément expressif. Telle la pupille d’un œil, la lentille d’une caméra est disposée au centre de chaque projecteur LED. Cette optique visionne l’environnement du véhicule pour alimenter en informations les systèmes d’aide à la conduite. La calandre présente une perméabilité différente selon l’emplacement. Cette structure semi-creuse reçoit un Lion dont la base s’anime en blanc à l’enclenchement du mode Autonomous.

De part et d’autre des projecteurs, la signature lumineuse s’étire sur toute la hauteur du masque avant. De plus, elle se déploie à partir de 90 km/h avec un double objectif. Les deux guides de lumière sont reliés en partie inférieure par une lame, conférant un supplément d’appui sur le train avant.

D’autre part, ce mouvement dévoile une ouverture pour réduire la pression s’exerçant sur la carrosserie lors du déplacement du véhicule. L’air est alors prélevé en face avant et expulsé en surface des roues. Ce carénage virtuel des roues a pour effet d’annuler les interférences aérodynamiques avec les liaisons au sol en association à un travail des jantes à cinq branches. Réalisées en aluminium, elles sont parcourues de fines gorges qui contribuent à leur légèreté. Cette fonction aérodynamique est également présente en partie arrière. Le flux d’air est prélevé par une ouverture pratiquée au niveau de la ceinture de caisse dans la portière avant. Il est alors dirigé vers le diffuseur, surplombé des feux 3D unis par un bandeau lumineux.

En partie supérieure, le pavillon vitré s’abaisse au plus proche des passagers grâce à son profil bombé. Ce dessin est souligné par la teinte bleu profond, au vernis tri-couche, qui habille l’intégralité de la carrosserie.

 

Dans un futur proche, le plaisir automobile PEUGEOT sera double. Au dynamisme de la conduite s’ajoutera la reconquête du temps. Un temps pour soi, un temps libre, un temps de plaisir. PEUGEOT INSTINCT CONCEPT en est la démonstration.